Visite guidée partielle des jardins

mercredi au dimanche

deux guides en costume d'époque discutent dans un jardin
  • JOUR : mercredi au dimanche
  • PUBLIC : mobilité réduite ou en situation de handicap
  • LANGUE : français, anglais

Visite guidée partielle des jardins

Lors de l’exploration des jardins thématiques, découvrez l’évolution du domaine agricole depuis le Régime français jusqu’au 20e siècle.

Apprenez-en plus sur les usages des plantes pour se soigner et les habitudes de vie des premiers arrivants. Admirez les plantations indigènes alors que votre guide aborde l’influence du terroir sur l’alimentation de nos ancêtres.

Enfin, faites connaissance avec l’ingéniosité horticole des femmes autochtones pendant que votre guide vous mène jusqu’au Jardin des origines.

  • Le nombre de participants étant limités, il est important de planifier votre heure d’arrivée en consultant l’horaire ci-dessous et de réserver vos billets à l'avance.
  • Les activités en plein air sont soumises aux aléas de la température et peuvent être annulées sans préavis.

JARDIN DES MÉTAYÈRES | ACCESSIBLE

Le Jardin des métayères évoque trois siècles d’histoire rurale. Remontez dans le temps depuis l’époque du défrichement du territoire jusqu’aux grandes cultures et l’agriculture maraîchère.

On nomme « métayères » les sœurs fermières de la Congrégation de Notre-Dame. Elles assurent la subsistance des sœurs enseignantes en remettant une partie de leur récolte à la communauté.

Elles sont 86 métayères à diriger la ferme de 1668 à 1955. Les dalles de l’allée qui traverse le jardin portent leurs nom en guise d’hommage.

*Le Jardin des métayères est traversé par un sentier plat en revêtement de pierre uni qui est accessible et permet un espace de manœuvre adéquat même avec un fauteuil roulant.

POTAGER ANCESTRAL | PARTIELLEMENT ACCESSIBLE

Le Potager ancestral vous présente un potager reconstitué dans l’esprit de la Nouvelle-France. Vous pouvez y observer les herbes et les légumes les plus répandus de l’époque.

Les plantations sont cloisonnées par des séparations en bois et organisés en rangées selon les coutumes européennes. On retrouve dans le potager les légumes, les fleurs et les herbes les plus populaires de l’époque de la Nouvelle-France. Il comprend quatre carrés bien ordonnés en rangées.

Les carrés consacrés aux légumes comprennent navets, rutabagas, choux, topinambours, salsifis, carottes, betteraves, haricots, oignons et poireaux. Des rangs de fleurs de soucis, tagètes et capucines séparent les allées de légumes.

Les carrés des simples sont garnis de plantes aromatiques et médicinales. Vous pouvez y sentir des arômes de thym, livèche, lavande, coriandre, menthe verte, sauge, camomille, ciboulette, cerfeuil, etc.

Si vous portez une oreille attentive aux travailleuses de la nature, vous entendrez peut-être les abeilles de la métairie qui butinent. Comme vous, elles sont séduites par les nombreuses fleurs et arbres fruitiers de notre jardin.

  • Le sentier menant au potager ancestral est légèrement incliné et composé de pierres pas de jardin et de terre battue. Accès restreint.
  • Sentier pédestre plat en gazon.
  • Des bancs de parc sont à votre disposition.

JARDIN DES ORIGINES | PARTIELLEMENT ACCESSIBLE

Le Jardin des origines témoigne de la rencontre des cultures françaises et autochtones. Il rappelle l’importance de la contribution des femmes des Premières Nations.

Les différentes zones du jardin mettent en valeur le savoir-faire horticole des femmes autochtones et leurs connaissances des plantes médicinales.
Ce jardin rempli de symboles fascinants vous transportera dans un monde de légendes, de traditions et de savoir étonnants.

La Grande tortue, considérée par de nombreuses nations autochtones comme un guide spirituel, donne sa forme au jardin et à sa pergola. Des quatre pattes naissent les sentiers qui mènent aux zones dédiées aux trois sœurs, à la cueillette, au sous-bois et aux plantes médicinales.

Les 4 zones du Jardin des origines et la palissade

Les trois sœurs : le maïs, le haricot et la courge ont besoin l’une de l’autre pour croître sans fertilisant, sans labour et sans pesticide. Implantée par les femmes autochtones, cette méthode est aussi astucieuse qu’efficace.
La cueillette de petits fruits, une activité saisonnière féminine est aussi essentielle au mode de vie traditionnel des autochtones que des premiers colons. La fraise est la plus présente, on la considère magique et remplie du pouvoir de création.

Le sous-bois, un paysage d’ombre, de fraîcheur et d’humidité, est un lieu particulièrement fréquenté par les femmes autochtones qui peuvent marcher plusieurs jours, accompagnées de leurs enfants, pour y dénicher les plantes les plus recherchées.

La zone des plantes médicinales est un hommage au savoir des femmes autochtones, des herboristes chevronnées qui comprennent les propriétés curatives des plantes, un savoir vital pour la survie.

La palissade, qui borde l’arrière du jardin, témoigne d’une époque où d’impressionnantes clôtures de perches s’élèvent autour des villages iroquoiens afin de protéger les maisons longues des grands vents.

  • Sentier pédestre plat en revêtement de pierres individuelles autour du jardin.
  • Chemins de pierres étroits et inclinés allant au centre du jardin.

SENTIER DE POÉSIE | PARTIELLEMENT ACCESSIBLE

Le sous-bois du site historique est aménagé de plantes et d’arbustes indigènes typiques de la plaine du Saint-Laurent.

Vous y trouverez notamment l’andromède, la camarine noire, la symphorine blanche, l’if du Canada, le gadellier alpin, le sureau du Canada, le viorne cassinoïde et le pimbina. Le Sentier de poésie met en valeur des poètes canadiens. Le choix des poèmes est une véritable ode à la beauté de la nature.

*Ce sentier pédestre est légèrement incliné et composé de pierres, de terre battue et de gazon.

Choisir cette activité



EN IMAGES